Shapovalov : Le seul Canadien qui poursuit sa route en simple

denis-shapovalov-coupe-rogers

TORONTO – Tous les espoirs étaient encore permis en ce jour 3 de la Coupe Rogers, alors que quatre Canadiens étaient toujours en liste du côté masculin, alors que Françoise Abanda demeurait la seule Canadienne en action en simple, suite à son éclatante victoire de la veille contre la Belge Kirsten Flipkens.

Le jeune prodige Canadien Denis Shapovalov a encore une fois épaté la galerie en comblant un déficit de 0-4 en deuxième manche pour finalement l’emporter 6-3 et 7-5 devant un l’Italien Fabio Fognini, 14e ATP, visiblement irrité de la situation. En avant 5-3 en première manche avant que la pluie force les joueurs à retraiter au vestiaire, Shapovalov a complété le travail à la reprise pour remporter la première manche. Toutefois, au début du 2e set, Shapovalov semblait amorphe et rapidement l’Italien en a profité pour se forger une avance confortable. Encouragé par la foule partisane, Shapovalov a toutefois renversé la vapeur pour briser successivement son adversaire à deux reprises en route vers une victoire électrisante.

 

Auger-Aliassime si près

L’autre étoile montante Canadienne, le Québécois Félix-Auger Aliassime qui fêtait son 18e anniversaire de naissance, a passé bien près de rejoindre son copain Shapovalov au 3e tour. Après avoir remporté la première manche 6-3 devant le Russe Danii Medvedev, 68e ATP, Felix Auger-Aliassime a perdu la deuxième manche 6-4 pour ainsi provoquer la tenue d’une manche ultime. En avant 4-1 dans les jeux de la manche décisive et 4-1 au bris d’égalité, Auger-Aliassime a vu Medvedev se sauver avec la victoire en l’emportante 9-7 au bris d’égalité.

Avec cette belle performance qui lui permettra de récolter 45 points ATP, Auger-Aliassime devrait faire un bon d’environ vingt places au classement ATP et se retrouver autour de la 115e place.

 

Raonic et Polansky se voient montrer la porte de sortie

Dans les deux autres matchs impliquant des Canadiens à Toronto, Peter Polansky avait un défi de taille en affrontant Novak Djokovic. Ce dernier l’a emporté par le pointage de 6-3 et 6-4 en une heure 24 minutes. Pour ce qui est de Milos Raonic, il a été surpris par le jeune Américain de 20 ans, Frances Tiafoe, vainqueur du Challenger de Granby en 2016, en étant vaincu par le pointage de 7-6 (4), 4-6 et 6-1 en une heure 54 minutes. Malgré 20 as contre 6, Raonic n’a pu profiter de son arme de prédilection devant une autre étoile montante du tennis masculin.

 

Stephens trop forte pour Abanda

La Montréalaise n’avait pas de grande attente pour ce 2e match à la Coupe Rogers, puisqu’au départ elle ne devait même pas être du tableau principal, alors tout match supplémentaire comptait pour un boni à son bagage d’expérience. Faisant face à la 4e mondiale, Sloane Stephens, Abanda a pu évaluer très clairement à quel niveau elle se situait face aux meilleures du circuit. Remportant que 19 des 52 points en première manche, Abanda a rapidement tiré de l’arrière en perdant la première manche 6-0. Découragée face à ce résultat totalement opposé à celui de la veille, la jeune Québécoise de 21 ans n’a jamais été dans le coup en perdant rapidement la deuxième manche 6-2 malgré les conseil de Sylvain Bruneau.

En entrevue après le match, l’Américaine a vanté la joueuse Canadienne, “C’est une bonne joueuse, ce n’est qu’une question d’expérience”.  La Canadienne était flattée du commentaire de son adversaire, et elle a mentionné que Stephens avait joué très intelligemment, et qu’elle était vraiment d’un niveau de Top 4.

Au cours des prochains jours, elle se préparera pour le tournoi de Cincinnati où elle tentera de défendre un deuxième tour.

Françoise Abanda - © Adrenaline360.ca - Photographe Michel La Rue
Françoise Abanda – © Adrenaline360.ca – Photographe Michel La Rue

 

Un texte de Michel La Rue

Facebook Twitter Plusone Email

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire